Dernière modification le 18/11/2021 à 15:22

R! et Nuit debout

Il y a des points communs et des différences entre R! et Nuit Debout.

Ce sont deux expériences de démocratie directe et participative, avec l’idée d’un minimum de filtres à l’entrée, d’ouverture à toutes les classes sociales, toutes les opinions politiques, y compris ceux qui ne sont pas engagés politiquement. Mais Nuit Debout a organisé des votes, pas R! qui profite qu’il n’y a pas de limite au temps à ses discussions pour n’avancer que sur des compromis ou des expériences. Et Nuit Debout a connu des expériences d’intrusions “physiques” de contestataires, plus difficiles dans les discussions virtuelles de R!

Nuit Debout refusait des alliances avec des partis ou des syndicats, comme R!, mais a envisagé de devenir un parti et a accueilli (ou repoussé) différents mouvements, prenant une tonalité assez, voire très à gauche. R! est plus extrême dans son refus du mode partisan. R! ne discute avec aucun mouvement, elle accueille tout le monde sur sa plateforme, et ouvre les discussions à tous les signataires de sa charte; mais elle exclut des discussions, pas de la plateforme, ceux qui ne respectent pas la Charte.

L’horizon de temps est très différent : Nuit Debout visait la discussion “temps réel” avec des décisions, un peu sur un mode parlementaire (tour de table, temps de parole…). Une difficulté est que des réunions quotidiennes pouvaient difficilement s’installer durablement dans le paysage, et qu’elles n’étaient possibles que sur des questions simples qui étaient déjà dans le débat politique. La trace que visait Nuit Debout était d’abord dans la mémoire des participants et dans des vidéos. R! vise un horizon à 10 ans, laisse du temps aux discussions, travaille sur l’écrit.

 

Etapes liées

1

Tout savoir de R!

Enrichissements

Enrichissements