◼◼◻ Page à enrichir

Partager

Dernière modification le 14/03/2022 à 13:44

Justice

statues érigées ou renversées

Quels défis consensuels tirer de ce thème ?

 

  • Quand Colbert soulève des passions

Les révolutions déboulonnent les statues du régime précédent. Mais des statues sont aussi déboulonnées (ou bousculées) en dehors des révolutions, ainsi récemment celles de Colbert, Christophe Colomb, Schoelcher…

Les statues, avec les noms de rues ou de musées, le Panthéon, les plaques sur les bâtiments, font partie du système de récompenses d’une collectivité. Dans une démocratie, ces marques d’estime sont pratiquement toujours consensuelles au moment où elles sont érigées. Et puis les personnes changent, la collectivité réunissant ces personnes aussi. Il arrive qu’on découvre des choses peu honorables sur la personne honorée. Ce sont des évolutions lentes plutôt que des révolutions mais, à un moment, l’hommage n’est plus consensuel, il apparaît même comme une provocation à une partie de la collectivité. Une autre partie de la collectivité va défendre le statu quo, parce qu’elles sont d’un autre camp idéologique, ou simplement par habitude. Elle va parfois dénoncer la “cancel culture”, qui est tout autre chose, qui est le refus d’entendre certaines opinions et renvoie à la liberté d’expression.

 

  • Peut-on s’épargner ces crises ?

Le problème pour Colbert par exemple n’est pas de le faire disparaître puisqu’au contraire, énormément de gens ont découvert son existence trois siècles après sa mort. La question est de se demander s’il mérite toujours aujourd’hui un hommage national compte tenu de son rôle dans la mise en forme de l’esclavage, avec le Code noir. La “contextualisation” est la solution proposée par certains : mettre une notice au pied de la statue :  l’hommage demeure. On retrouve la difficulté des récompenses “éternelles” ou presque, ce qu’est une statue ou un nom de rue. Le danger de ces récompenses durables est discuté à propos du système de nos récompenses, et aboutit au défi d’éviter les récompenses privilèges.

Ces fractures recoupent en général celles de l’histoire, et notamment le traitement de la colonisation dans les histoires nationales. Les défis pour nous réconcilier sur cette histoire sont discutés sur la page de l’histoire de France.

A intégrer ? Un beau débat en Italie, à propos d’une monument peuplé de 76 statues d’hommes… https://www.nytimes.com/2022/01/05/world/europe/italy-female-statue-padua-prato-della-valle.html?campaign_id=51&emc=edit_mbe_20220106&instance_id=49556&nl=morning-briefing%3A-europe-edition&regi_id=168789491&segment_id=78829&te=1&user_id=ce926b82bd7f6329055b907c8d0b8fcb

 

Cette page est une ébauche : n’hésitez pas à aider à la construire dans l’espace de discussion ci-dessous. Un défi déjà identifié est discuté directement sur sa propre page.

pas de récompenses privilège

Enrichissements

Enrichissements