◼◻◻ Page à construire

Partager

Dernière modification le 09/03/2022 à 09:49

Ressources de la Terre

la Terre a une voix

Quelles questions soulève le défi de donner une voix forte à la Terre ? Quelles réponses à long terme leur apporter?

 

  • Faire de la Terre une personne, en France d’abord

Pour avoir une voix, il faut être une personne, au sens juridique : une personne morale. Nous avons reconnu comme des personnes juridiques des entreprises de toutes sortes, et cela a profondément modifié le fonctionnement de la planète. On teste dans différents pays, et on réfléchit en France, a l’idée de doter de la personnalité juridique un fleuve, une montagne. Mais si on veut que la Terre ait une voix forte pour que les humains la considère à nouveau comme une partenaire, il ne faut pas d’emblée l’éclater entre des fleuves ou des montagnes, et lui trouver un représentant aux différents niveaux de nos collectivités humaines, et d’abord à notre principal niveau politique, juridique et économique, le niveau national. Et donc créer une Terre France, avant de raisonner plus petit (un région, un bassin) ou plus large (l’Europe, le Monde.

 

  • Renforcer le consensus scientifique

La préservation de la biodiversité, et donc de toutes les espèces animales ou végétales, est un point de friction majeur : faut-il par exemple renoncer à des éoliennes et à l’énergie du vent pour protéger l’habitat local d’une espèce de poissons ? Par exemple, le consensus scientifique est beaucoup moins fort sur la biodiversité que sur le dérèglement climatique, comment le préciser ?

 

Cette page n’est qu’une ébauche, n’hésitez pas à aider à la construire dans l’espace de discussion ci-dessous. Chaque réponse identifiée est discutée ensuite directement sur sa propre page.

la Terre

faire de la nature française une personne juridique

Enrichissements

Enrichissements