◼◻◻ Page à construire

Dernière modification le 24/11/2021 à 12:33

durabilité et obsolescence

Quels problèmes d’intérêt collectif posent la durabilité et l’obsolescence de nos objets ? Quels défis mobilisateurs en tirer ?

 

L’innovation technique modifie en permanence les biens et les services que nous utilisons. Et leur durée ou leur obsolescence est trop souvent un problème pour l’intérêt collectif. Au cours de ces débats, on trouve souvent des contradictions entre l’intérêt commercial de leurs producteurs et ceux de la collectivité, et en particulier la viabilité de la Terre pour notre espèce.

 

  • Quand la durée commerciale est trop courte pour l’intérêt collectif

Dans certains cas, l’intérêt commercial favorise un renouvellement trop rapide pour l’intérêt collectif des produits physiques ou des services notamment logiciels : c’est le cas avec l’industrie logicielle, la 5G…. C’est ce qu’on appelle dans la variante la plus fruste l’obsolescence programmée, l’appareil qui tombe en panne à la fin de sa période de garantie.

Il existe des variantes beaucoup plus sophistiquées dans l’industrie la plus rapide, l’industrie logicielle. La division du travail humain est étendue aux logiciels : chacun d’entre eux travaille en réseau avec d’autres, chacun évolue par petites évolutions et grandes versions tous les 3 ans environ, et chacun ne garantit la portabilité que sur 2-3 générations de grandes versions : l’environnement d’un logiciel se déforme discrètement et rapidement pour le rendre obsolète : il peut être toujours capable de fonctionner et de travailler en local pour son utilisateur humain, mais il est obsolète pour communiquer avec d’autres. Pire, sa sécurité n’est plus maintenue, et son utilisateur doit très vite le débrancher des réseaux !

 

  • Quand la durée commerciale est trop longue pour l’intérêt collectif

Dans certains cas, l’intérêt commercial freine le renouvellement des objets ou des services. C’est souvent le cas quand des producteurs bénéficient d’une rente de situation qu’ils craignent de perdre. Ils vont alors lutter contre de nouvelles techniques plus en ligne avec l’intérêt collectif, comme dans l’industrie automobile ou dans l’industrie pétrolière.

Le défi serait une synchronisation des innovations techniques avec l’intérêt collectif (cf Time for the Planet). Et la durabilité optimale de ce qu’on produit.

 

N’hésitez pas à commenter/critiquer cette page ou à décrire d’autres problèmes liés dans l’espace de discussion ci-dessous. Chaque défi déjà identifié est discuté directement sur sa propre page.

Etapes liées

2

Des innovations techniques synchronisées avec l’intérêt collectif

Enrichissements

Enrichissements