◼◼◻ Page à enrichir

Dernière modification le 16/10/2021 à 16:48

égalité et inégalités

Quels problèmes d’intérêt collectif pose l’égalité ? Quels défis mobilisateurs en tirer ?

 

  • Les inégalités politiques

Le suffrage universel est acquis, mais ne fait pas disparaître les inégalités politiques. L’intérêt collectif dans une démocratie suppose d’éviter une concentration des pouvoirs, surtout si elle devient en partie héréditaire. Ou qu’inversement la voix de certains soit trop faible pour être entendue. Les problèmes liés sont discuté à propos des élites, de la politique et du vote.

 

  • La croissance des inégalités économiques peut-elle durer ?

Les inégalités entre les personnes “moyennes” des différents pays ont tendance à se réduire, avec le rattrapage d’immenses pays comme la Chine et l’Inde. Cela devrait faciliter le dialogue entre les pays (si on arrive à résoudre le défi des pays trop faibles ou trop forts, voir l’international). Mais les inégalités économiques à L’INTERIEUR des pays, des entreprises ou de la planète augmentent, et ce sont elles qui comptent le plus parce qu’elles fragilisent une collectivité. Cette tendance risque de se poursuivre puisqu’elle est liée au poids croissant de la valeur marchande dans nos valeurs collectives, et à sa logique que “le gagnant prend tout” (the winner takes all). Un problème est que cette tendance n’est pas durable : les tensions créées par les inégalités ont souvent conduit dans le passé à des évènements violents, guerres ou révolutions. Quel défi nous mobiliserait assez pour enrayer la croissance des inégalités ?

 

  • L’égalité des chances est-elle suffisante ?

L’égalité des chances dit que peu importe les inégalité après compétition, mais elle peut difficilement nous réconcilier.

  1. Elle est impossible : les chances d’un jeune de réussir son éducation dépendent du quartier, des rencontres … et de sa famille. Nous ne serons jamais d’accord pour empêcher toute influence des parents sur leurs enfants.
  2. Elle renvoie le débat sur la compétition, discuté ailleurs, et qui peut être positive pour les participants et pour la collectivité.

La cohésion nationale suppose nous puissions tous “faire des choses ensemble”. C’est impossible si certains membres deviennent trop faibles ou d’autres trop forts, avec des problèmes discutés à propos des riches et des pauvres. Les défis liés sont d’éviter l’effet boule de neige, à la fois pour les récompenses et pour les peines. Un défi serait alors d’éviter l’effet boule de neige des gains ou des pertes.

Éviter que la compétition mette certains (et leurs enfants) “hors jeu” : pour bénéficier d’une éducation de qualité, d’un emploi épanouissant, d’un bon traitement médical, d’une retraite digne… Hors jeu parce qu’ils sont sûrs qu’ils l’auront, ou sûrs qu’ils ne l’auront pas. La chance partagée de perdre et de gagner soude une collectivité. autour de garanties ouvertes à chacun et de récompenses méritées à ceux qui excellent.

 

  • Lutte contre les discriminations ou contre les inégalités ?

La boussole de l’égalité est fragile, il est plus facile de s’accorder sur ce que révèle l’appelle à l’égalité, qui est le rejet des inégalités injustes et donc une demande de justice et d’inclusion, c’est à dire d’absence de discriminations. Avec deux solutions : rapprocher les situations (qu’il n’y ait dans la collectivité, ni de trop faibles, ni de trop forts), et respecter les différences qui définissent une personne, et d’abord son genre, sa couleur et sa religion. Les problèmes liés sont discutés à propos des discriminations et de l’inclusion.

 

(Ces principes se retrouvent -en principe- dans la Charte et les Valeurs de R!)

 

Cette page est une ébauche, n’hésitez pas à la commenter/critiquer ou à décrire d’autres problèmes liés dans l’espace de discussion ci-dessous. Un défi déjà identifié est discuté directement sur sa propre page.

Etapes liées

2

Limiter l'effet boule de neige des gains ou des pertes

Enrichissements

Enrichissements